Image 1

A la découverte du centre touristique de Nkolandom

Nkoladom, le site aux grottes préhistoriques

A 18 km d’Ebolowa, se trouve un Centre touristique qui vaut le détour. C’est comme un coin de paradis  qu’on a implanté dans un bled perdu. Un lieu apaisant, d’un naturel presque paradisiaque. Bienvenue au centre touristique de Nkolandom dans le Sud-Cameroun. Le visiteur est tout de suite marqué par la propreté et la beauté des lieux. 

Avant de croiser la statue d’Adeline (la verseuse d’eau) qui vous accueille, l’on remarque tout de suite des grottes. Sur l’une d’entre elles, un baobab a poussé. Curieusement, les racines de cet arbre semblent s’enfoncer dans le rocher qu’on dit « préhistorique ». Tout au long de la ruelle qui mène à la case d’arrêt situé au milieu du site, l’on peut tout aussi bien remarquer de nombreuses sculptures en pierre représentant des animaux de la forêt (lion, guépard, épervier, etc.). D’autre sculptures donnent à voir la sainte famille que les chrétiens catholiques connaissent bien : Jésus, Marie Joseph.

Si le mérite de création du centre touristique de Nkolandom revient à Jacques Fame Ndongo, le ministre de l’Enseignement supérieur, la tenue du comice agropastoral d’Ebolowa en janvier 2011 a été l’occasion de développer ledit centre avec la création d’un lac artificiel poissonneux et d’un musée des arts nègres. Les touristes peuvent se reposer et se restaurer autour d’une piscine rustique à l’hôtel-restaurant. Vu la qualité des infrastructures, le ministère du Tourisme a attribué deux étoiles à cet hôtel. Le weekend, des guides permettent aux touristes de visiter des grottes préhistoriques moyennant une somme de 1000 FCFA.

Nkolandom signifie en langue Bulu : « Mont de l'élégance » de « Nkol » (Mont, Montagne, Colline) et de « Andom » (l'arbre dont l'écorce battu sert à fabriquer le vêtement ancestral) connu sur le nom "Obom". L'Obom permettait à celui où à celle qui le portait de briller par son élégance après s'être enduit son corps de la poudre rouge de Padouk (Mbel) mélangée à de l'huile de palme et s'orner de tatouages ainsi que d'autres parures (Colliers, ceinture, Bracelets, coiffure, etc.).

Sylvain Andzongo